Google EAT fait partie de l’algorithme de Google et est intégré aux directives de Google pour l’évaluer la qualité de la recherche. Si vous êtes un professionnel du SEO, vous avez probablement entendu parler de EAT au cours des dernières années.

EAT signifie, Expertise, Autorité, et Fiabilité.

Mais, EAT c’est quoi exactement ? Est-ce une mise à jour majeure (core update), un petit ajustement, ou quelque chose entre les deux ?  Faut-il tout changer votre stratégie de référencement ? Ou pouvez-vous en toute sécurité l’ignorer ?

Dans ce guide, je vais tenter de vous expliquer exactement ce qu’est EAT, pourquoi c’est important et comment aider votre site à être mieux classé en lui fournissant du contenu de style EAT.

EAT est l’une des nombreuses directives que Google utilise pour déterminer si le contenu est précieux pour les lecteurs et s’il devrait être bien positionné.

La première mention d’EAT a eu lieu en 2014 lorsque Google a ajouté le concept à ses algorithmes de recherche en tenant compte des signaux suivants :

  • L’expertise du créateur du contenu.
  • L’autorité du créateur du contenu, le contenu lui-même et le site.
  • La fiabilité du créateur du contenu, le contenu lui-même et le site.

Qu’est-ce qu’exactement Google EAT ?

En un mot, Google EAT est une caractéristique qui indique qu’une page est de haute qualité, ce qui la rend utile aux utilisateurs.

Voici un exemple de Google qui met en évidence ce qu’il considère comme un contenu EAT :

exemple de contenu type google eat

Exemple de contenu type google eat

 

EAT est-il un facteur de classement ?

On me pose souvent la question, Google EAT est-il un facteur de classement? Non, Google EAT n’est pas techniquement un facteur de classement, mais il peut avoir un impact sur le classement de votre contenu. EAT est une directive que Google utilise pour déterminer quel contenu est de haute qualité et devrait être classé plus haut et correspondre à différents aspects de son algorithme. Alors même si ce n’est pas un facteur de classement, cela peut avoir un impact sur votre classement dans les Serps. Bien que cela ait de l’importance, Gary Illyes de Google a indiqué que tous les discours sur EAT sont exagérés et rarement mentionnés en interne.

Avez-vous déjà entendu parler de l’expression « le contenu est roi » ? Ou juste créer du contenu de haute qualité » ?

Les professionnels du référencement ont fait exploser le contenu, moi le premier, mais est-il de haute qualité? Plus d’images ? Contenu plus long ? Des balises alternatives à profusion?

Google nous donne un petit aperçu de ce qu’il pense être un contenu de haute qualité, et cela peut avoir d’énormes implications pour les professionnels du marketing de contenu et du référencement. Les directives EAT indiquent à de vrais examinateurs humains qui évaluent des centaines de sites Web, quel type de contenu Google considère exactement de haute qualité.

Alors pourquoi est-il important de suivre les directives EAT pour le SEO ?

Le contenu doit être créé avec un niveau élevé d’expertise, bien que « l’expertise quotidienne » des personnes ayant de l’expérience est acceptable le cas échéant.

Les pages qui propagent la haine ou trompent les utilisateurs peuvent recevoir une note EAT inférieure de la part des évaluateurs de recherche.

Selon leurs directives, un bon contenu doit :

  • Aider les utilisateurs.
  • Être créé par un expert.
  • Être affiché sur un site faisant autorité.
  • Être digne de confiance.
  • Être mis à jour régulièrement.

Maintenant, que vous savez que EAT est lié à l’algorithme de Google et que c’est important, qu’est-ce que cela signifie pour votre site ? Cela signifie que vous devez augmenter votre qualité de contenu.

Voici une liste de contrôle en sept étapes pour aider votre site à avoir une plus grande autorité et être digne de confiance auprès de Google et de vos Personas.

Ma liste de contrôle EAT avec 7 façons d’améliorer l’EAT de votre site Web

1. Dites aux visiteurs qui vous êtes

Un des trois volets des directives EAT indiquent à Google qui crée le contenu et si cette ou ces personnes/site Web est une source légitime. Si vous n’avez pas déjà une page À propos de nous ou une page d’équipe qui décrit qui est votre équipe – et qui sont vos créateurs de contenu – le moment est venu. Les pages auteurs sont un moyen simple d’établir l’expertise de votre équipe, autorité et fiabilité.

2. Travaillez avec des experts pour créer du contenu

Google ne veut pas seulement du bon contenu ; il veut du contenu d’experts qui savent de quoi ils parlent.

Plutôt que d’embaucher des rédacteurs de piètre qualité pour produire du contenu à 5$ les 1000 mots sur des mots/expressions clés à forte concurrence, travaillez avec des experts dans le domaine pour créer un contenu auquel Google fera confiance. Cela peut signifier interviewer un scientifique, embaucher un expert pour publier, ou travailler avec une autre entreprise pour publier un contenu de première qualité.

3. Indiquez clairement l’objectif de votre contenu

Quel est l’intérêt de votre contenu ? Vous souhaitez informer, expliquer, convaincre, décrire ?

Utilisez des titres et des en-têtes (chapeau) qui donnent de l’information sur votre contenu, cela doit être extrêmement clair et utilisez un langage simple.

Par exemple, j’ai utilisé des titres pour cet article qui sont à la fois des questions, et donnent les réponses inutile de produire un contenu trop long, allez droit au but et couvrez le sujet aussi clairement (et aussi complètement) que possible.

4. Mettre à jour le contenu régulièrement

Nous créons une quantité incroyable de données chaque jour. En 2020, l’homme a créé en moyenne 2,5 quintillions d’octets par jour cela signifie que le contenu devient rapidement obsolète.

Des outils sont mis à jour, des sites sont mis hors ligne, et Google met à jour son algorithme très souvent. D’après mon expérience, la durée de vie moyenne d’un contenu en ligne est d’environ de deux à trois ans, selon le sujet et l’industrie. Gardez votre contenu à jour en incluant du contenu de mises à jour dans votre stratégie de référencement.

Mettez à jour les statistiques, les meilleures pratiques et vérifiez les liens morts en particulier pour les contenus de haute qualité.

5. Lien vers des sources de haute qualité

Si vous voulez être perçu comme un expert, vous devez vous fier à de vraies données. Lien vers des sources officielles, des études et des documents de recherche et montrez que vous savez de quoi vous parlez.

Utilisez des sources fiables telles que les pages WIKIPEDIA JSTOR pour trouver des études à soutenir des déclarations. Vous pouvez également créer un lien vers des tweets, des articles ou des rapports rédigés par l’industrie professionnelle comme le site abondance par exemple.

6. Tenir compte de plusieurs points de vue

Pour être digne de confiance, le contenu doit traiter les sujets sur plusieurs angles.

Par exemple, si votre contenu traite du choix d’une résidence pour personne âgée, vous pouvez développer le sujet sur les principaux critères qu’une personne devrait prendre en compte pour choisir sa résidence ou celle d’un proche pour rejoindre un usager qui en mode information. Mais cela peut être une personne qui recherche des adresses ou un annuaire de résidences pour personnes âgées, les possibilités sont infinies.

Le but est d’expliquer les différents points de vue sur un sujet pour établir la confiance avec votre public et donner l’impression que vous êtes un expert.

7. Faites attention à votre réputation en ligne

Votre réputation en ligne peut avoir un impact sur la fiabilité de votre site et votre contenu.

Protégez la réputation de votre marque en gardant un œil sur les aspects négatifs et répondre rapidement aux avis négatifs. Revendiquez la propriété de tous vos profils sociaux pour votre marque et encouragez les clients à laisser des commentaires positifs sur votre marque.

Google EAT goûtez-y sans modération

Chaque fois que Google fait un changement dans son algorithme, pas mal de spécialistes SEO pensent que c’est le signe de l’Apocalypse. La bonne nouvelle, c’est que Google a clairement indiqué que EAT n’est pas un changement massif qui va modifier les Serps.

Il s’agit plutôt d’une directive interne qui aide Google à déterminer si un élément de contenu est de haute qualité ou pas.

Mais cela ne veut pas dire que c’est inutile, les professionnels du SEO peuvent et devraient utiliser EAT pour mieux adapter leur processus de création de contenu et en produire un excellent.