Campagne sur le réseau de recherche Google Ads, appliquer les bons paramètres

Google Ads, le programme publicitaire de Google vous permet de rejoindre vos prospects, clients au moment ou ils cherchent un produit ou un service proposé par votre organisation. Un des avantages de Google Ads est de pouvoir maitriser son budget et le coût de ses conversions encore faut-il bien paramétrer ses campagnes.

Commençons par voir comment utiliser les bons paramètres d’une campagne Google Ads dans cette vidéo.

Retranscription de la vidéo les bons paramètres d’une campagne Google Ads

Bonjour et bienvenue dans cette vidéo numéro 6 de Adsearch Média vidéo où nous allons parler aujourd’hui des campagnes Google ADS.

On va donc parler plutôt de positionnement de SEM que de SEO dans cette vidéo. Nous allons voir la première étape qui est importante lorsque l’on veut créer une campagne et des annonces sur le réseau de recherche.

Ce sont les paramètres à appliquer à ses campagnes Google Ads. Il y aura d’autres vidéos qui vont suivre, tout simplement pour voir ensuite comment structurer une campagne, chercher ses mots, créer des annonces, créer les extensions d’annonces, créer des conversions.

Donc, on va commencer tout de suite par la première étape, choisir le type de campagne et y appliquer les bons paramètres. Comme souvent dans l’interface Google, le petit plus qui est ici signifie simplement que l’on peut créer ou ajouter quelque chose, ici une campagne.

On peut ajouter une campagne, donc on a ici une nouvelle campagne de recherche, on a ici 8 choix possibles. Soit on fait une campagne pour vendre un produit, soit une campagne pour recueillir des prospects, soit une campagne plus simple pour envoyer du trafic idéalement ciblé, bien sûr, vers votre site web, soit une campagne dite d’intérêt, marque et produit. Moi, personnellement, j’utilise rarement ce type de campagne au niveau de la recherche, mais plus pour des campagnes de display. Une campagne dite d’audience notoriété, c’est à peu près la même chose que l’intérêt pour la marque.

Si vous avez une application, une campagne pour faire la promotion de cette application et dans certains cas, il peut être intéressant aussi pour faire de la promotion pour de la visite dans votre magasin.

Ici par exemple restaurant ou une concession automobile.

On va partir dans l’idée que je vais faire une première campagne test « entre guillemets » de type prospect ou clients potentiels en français. Donc je clique sur prospect. Et ici, j’ai le choix, réseau de recherche, réseau, display, shopping, video, discovery, ou intelligente.

Nous verrons dans d’autres vidéos les différentes possibilités offertes au niveau de ce choix de campagne. Je vais donc faire un choix qui est réseau de recherche.

Je vais continuer, donc là, je vais effectivement préciser ce que je veux, est-ce que je veux avoir des visites vers mon site web, je vais indiquer l’URL de mon site ou de ma page également ici et je fais continuer.

Là, Google me propose déjà de nommer ma campagne. Ça, c’est important, de façon à ce que le gestionnaire de votre compte ou les personnes qui vont effectivement travailler dans votre campagne puissent être capables de bien comprendre ce qui se cache derrière.

Donc, effectivement, on peut conserver le terme en anglais, un lead-search, par contre, ici, j’enlève le 3 parce que c’est un compte test, je peux effectivement mettre que c’est une campagne search pour un test de vidéo, par exemple, du 22 mars 2021.

Par défaut, Google propose réseau de recherche et réseau de display.

Quand on fait une campagne de recherche, on ne fait qu’une campagne de recherche et sites partenaires du réseau de recherche. On va donc décocher le réseau display.

Ici nous avons affiché plus de paramètres, une date de début, une date de fin, le cas échéant, je pourrai mettre des UTM pour suivre les URL, ce qui a peu d’intérêt puisqu’on en fait, aujourd’hui, autant Analytics que Google Ads vont eux-mêmes générer des URL pour faire un suivi et un tracking très précis de ce qui se passe entre le clic et le comportement de l’usager.

Paramètres des annonces dynamiques du réseau de recherche. Si effectivement, j’avais la possibilité d’inclure des titres ou des textes dynamiques, je pourrais les utiliser dans un flux qui serait disponible si je l’avais créé.

Mais je peux très bien aussi simplement mettre mon domaine en l’occurrence, ici je peux mettre mon domaine.com, je peux choisir le français parce que je suis dans une campagne qui cible les francophones, donc je vais plutôt cibler sur le français, je vais dire à Google d’utiliser l’index relatif à mon site Web.

Quand je mets mon domaine, je ne mets pas le http ni le www, c’est simplement le domaine tel qu’il est. Google va pouvoir se servir des informations présentes en termes de contenu au niveau de votre site, au niveau des pages de votre site, pour de lui-même, être capable de gérer des annonces dynamiques sur le réseau de recherche.

On verra également dans une autre vidéo la différence qui existe entre les groupes d’annonces dits dynamiques et les groupes d’annonces réguliers.

Donc, ici je peux choisir, est-ce que je veux afficher ma campagne toute la journée ? Ou est-ce que j’ai des heures particulières que je voudrais sélectionner ? Imaginons que je fasse affaire avec un centre d’appels et que le centre d’appels soit ouvert de 8 heures à 17 heures.

Si je viens à créer pour le moment des extensions d’appels, ou les gens pourraient téléphoner directement en cliquant sur l’annonce, je pourrais préciser que ma campagne peut démarrer à partir de 8h30 le matin et elle pourrait très bien s’arrêter à partir de 17 heures le soir ou 17h15 admettons si c’est l’heure à laquelle le centre d’appel ferme.

Ensuite le ciblage par zone géographique, par défaut vous avez effectivement tous les pays et les territoires. Ici au Canada, dont Google me dit que je peux cibler tout le Canada. Non, parce que je suis plutôt sur une campagne que je vais faire en français, dont je vais saisir une autre zone géographique. Je vais donc saisir la province de Québec, qui est ici au complet.

Je cible la province de Québec, je peux ensuite exclure des zones géographiques si, par exemple, je voulais exclure des résultats de recherche mes annonces dans des zones comme les autres provinces canadiennes, je pourrais simplement exclure l’Ontario, le Manitoba, le Nouveau-Brunswick pour exclure ces provinces et pour être certain de bien cibler le Québec uniquement.

Ici, on a le choix entre présence ou intérêts, personnes situées dans les zones que vous ciblez ou qui s’y rendent ou qui s’y intéressent.

Moi, ce que je veux, c’est rejoindre des prospects qui sont au Québec. Cibler les gens qui sont présents dans les zones que je cible ou qui s’y rendent régulièrement.

Au niveau de l’exclusion, je vais effectivement exclure, les personnes situées dans les zones que vous excluez. Si je veux exclure, mettons le Manitoba, les habitants du Manitoba ne verraient pas mes annonces, ou personnes situées dans les zones que vous excluez ou qui s’y rendent régulièrement ou qui s’y intéressent. On peut légitimement choisir cette option. Auquel cas, ça me permet de cibler aussi des gens qui seraient intéressés par le Québec, mais qui n’y serait pas. Mais on peut aussi penser que s’ils s’y rendent régulièrement, ils peuvent très bien y vivre. Je vais plutôt choisir, personnes situées dans des zones que j’ai exclues.

Au niveau de la langue, Google sait qu’au Canada, on parle les deux langues, Français et Anglais. En termes de recherche, ce n’est pas inintéressant de conserver les deux langues puisque si quelqu’un qui est francophone, mais a un navigateur anglophone il pourrait à ce moment-là, voir les annonces publicitaires que j’ai diffusées sur le réseau de recherche de Google.

Au niveau des audiences, on verra les audiences plus tard dans une autre vidéo. On pourrait dès maintenant choisir des audiences. Moi, j’aime bien les ajouter après, mais on verra cela dans une vidéo comment créer des audiences pour le réseau de recherche ?

La chose la chose la plus simple, le budget, je vais mettre un budget de 10 dollars par jour. Si j’avais créé un budget à partir d’une bibliothèque partagée, j’aurais pu le sélectionner ici, en l’occurrence, j’en ai un qui s’appelle budget 40 dollars-tests que je pourrais sélectionner.

On verra là encore dans une autre vidéo c’est quoi la particularité et l’avantage des bibliothèques partagées.

On arrive ici au niveau des enchères. Qu’est-ce que je veux privilégier ? Est-ce que je veux privilégier la conversion, du clic, de la valeur de conversion ou le taux d’impression ? Taux d’impression il n’y a pas d’intérêt.

Dans la mesure où ma campagne démarre, je n’ai pas encore enregistré de données, imaginons que le compte soit vraiment tout beau, tout propre, je n’ai absolument rien je n’ai pas d’historique. Je vais d’abord aller chercher des clics pour effectivement être en capacité d’avoir des conversions qui se génèrent et ensuite de basculer, puisque je pourrais le modifier, mon système d’enchères qui pour l’instant est basé sur les clics vers les pages de mon site, a un système d’enchères qui va être basé sur la conversion.

Donc, je choisis enchères au clic, je peux définir une enchère au CPC maximal. En l’occurrence, je vais mettre 0,40$. Donc je suis prêt à payer un certain montant par clic avec un maximum de 0,40$ ou 40 centimes d’euro par clic.

Je continue à afficher plus de paramètres, si j’ai créé des conversions, je vais les ajouter à ce niveau-là, si je n’en ai pas créé, ce qui serait un peu dommage, je vais devoir créer des conversions. On verra dans une vidéo comment créer ces conversions avec Google Ads et Google Tag Manager.

Je pourrais à ce moment-là sélectionner une conversion ou un ensemble de conversions qui pourrait être, par exemple, à cliquer sur tel numéro, a vu telle page ou a rempli le formulaire.

La rotation des annonces par défaut est à optimiser. On privilégie effectivement les annonces les plus performantes. C’est ce par défaut que l’on va effectivement conserver.

Ensuite, j’ai la partie des extensions d’annonces, donc, il y a différents types d’extensions. Extensions d’appel, extensions d’accroche, extensions de lieux, extensions de promotion.

On a créé préalablement une extension générale, c’est l’extension au niveau du compte qui est une extension d’appels. Si maintenant j’utilisais des outils externes pour générer plusieurs types de numéros de téléphone, plusieurs numéros pour faire des conversions et le suivre en fonction de numéros 1, 2, 3 ou 4, je pourrais créer plusieurs extensions au niveau des campagnes pour les extensions d’appels.

Tout ce qui est la partie création d’extensions d’annonces. Qu’elles soient de liens, d’accroche, de promotions ou autres, nous le verrons dans une autre vidéo.

Une fois que j’arrive ici, et bien, j’ai complété l’intégralité de ce qu’il fallait faire pour avoir déjà un bon départ au niveau de ma campagne de recherche sur le réseau Google Ads.

Je vais faire enregistrer et continuer, j’arrive ensuite donc à la création du groupe d’annonces.

Dont on a vu dans cette petite vidéo comment bien paramétrer au départ sa campagne de Google ADS.

Ensuite, dans les prochaines vidéos, nous allons voir comment créer un groupe d’annonces, choisir ses mots clés, comment les choisir, comment les ajouter. Ensuite, nous verrons la création des annonces et enfin, la mise en ligne de la campagne Google ADS pour le réseau de recherche.

Voilà, c’est fini pour aujourd’hui, merci de votre attention et à bientôt dans une prochaine vidéo Adsearh Média.