Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de Adsearch Media pour découvrir comment créer une campagne performance max sur Google Ads.

Les campagnes Google Performance Max, ce sont des campagnes qui vont remplacer à la fin du mois de juin prochain, les campagnes shopping traditionnelles. Ces campagnes ont, semble-t-il, différents avantages pour ceux qui utilisent un flux merchant Center par exemple.

 

Retranscription de la vidéo, Comment créer une campagne Performance Max sur Google Ads

 

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de Adsearch Media.

Nous allons traiter aujourd’hui des nouveautés chez Google ADS et principalement des nouvelles campagnes performance max.

Les campagnes Google Performance Max, ce sont des campagnes qui vont remplacer prochainement, à la fin du mois de juin prochain, les campagnes shopping traditionnelles. Ces campagnes ont, semble-t-il, différents avantages pour ceux qui utilisent un flux merchant Center par exemple.

Elles vont remplacer les campagnes shopping, elles permettent donc d’ajouter un flux de produits avec images, descriptions, titres et prix. Et elles peuvent également être intéressantes pour envisager de faire simplement des campagnes plus locales, de l’acquisition de leads par exemple, ou peut mettre plusieurs assets, plusieurs images de la vidéo et bien sûr, mettre des titres et des descriptions en texte.

Ce sont des campagnes, pour commencer à les tester depuis quelques mois déjà, qui dans certains cas offrent un retour sur investissement qui est relativement très intéressant. Et il y a le coût d’engagement ou CPA ou un retour sur investissement qui est plus intéressant encore qu’une campagne de search ou de recherche.

Mais plus qu’une campagne traditionnelle comme une campagne shopping.

C’est parti, on y va, pour créer une campagne performance max

Je me retrouve dans l’interface Google ADS. Ici, j’ai l’onglet campagne. Créez une campagne le petit rond bleu, je fais plus je fais nouvelle campagne. Je vais choisir Prospect. Imaginons que, bon c’est un compte démo, je vous le rappelle, mais imaginons que toutes mes conversions sont bien activées et bien fonctionnelles, je pourrais choisir si je veux un envoi de formulaire, si c’est un engagement ou si c’est une vente le cas échéant. Je vais sur continuer et je vais chercher ici Performance Max.

Je vais appeler cette campagne de lead, performance max test, je continue, je donne un budget alors bon effectivement le budget, je paie chaque jour. Je mets par exemple le budget de 20$, et vous voyez sur le côté droit sur le côté on a déjà une estimation coût conversion. On s’entend encore une fois que c’est un compte démo, donc il n’y a pas d’historique en arrière. Toutes les infos, toutes les données qui pourraient apparaître, ce sont des données qui sont faussées. Mais le principe de création reste effectivement le même, sauf que vous ne voyez plus le lien, ajouter des annonces.

Ici, j’ai mon type d’enchère, j’ai le choix entre conversion ou valeur de conversion. Donc je vais laisser sur conversion. Je peux définir un coût par CPA à un coût par action cible disponible que je pourrais mettre à 10 $ par exemple si j’avais choisi par contre la valeur de conversion. Ici, j’aurais à définir un retour sur investissement publicitaire, ce qu’on appelle le ROAS cible que j’aime beaucoup. On en parlera d’ailleurs plus tard dans une autre vidéo.

Le ROAS en fait, dès que Google a suffisamment d’informations de data au niveau des campagnes, son algorithme va tout faire pour rejoindre la cible que l’on s’est fixée. Ici par exemple je dis, je veux avoir un retour sur investissement de 600%, donc si j’investis 100, je demande 600 en vente. Je pourrais très bien indiquer ici mon retour sur investissement de 600 %. Le ROAS cible bien évidemment il va être variable en fonction de la valeur de votre produit. Si vous vendez des produits à trois, quatre, cinq, six cent dollars, alors c’est relativement facile d’aller chercher des ROAS de 500 % et plus. Si on est des produits à dix dollars, ça va être un petit peu plus difficile d’aller chercher un ROAS aussi important.

Je fais suivant j’ai par défaut tous les pays, tous les territoires. Je peux donc choisir de prendre que le Canada ou je pourrais choisir de sélectionner une zone géographique plus spécifique, une province ou alors une ville. Je vais laisser par défaut le Canada. La langue j’ai le français, pour Google étant au Canada me propose également d’ajouter l’anglais.

Je pourrais ajouter l’anglais ou ne pas ajouter l’anglais ou ajouter une autre langue le cas échéant. Ensuite, j’ai plus de paramètres, alors je peux décider de la diffuser cette campagne toute la journée. C’est le même principe que les pour toutes les autres campagnes.

Donc je pourrais choisir effectivement d’ajouter l’anglais ou une autre langue une diffusion toute la journée, c’est au choix si je veux mettre mes campagnes en ligne uniquement du matin à 8 h, par exemple jusqu’à 17 ou 18 h. Si je fais affaire avec un centre d’appel ou si j’ai un centre d’appels, je pourrais décider de couper mes campagnes quand mon centre d’appels est fermé.

Date de début, date de fin. Ça reste identique à toutes les campagnes que l’on peut déjà créer. On peut définir une date de fin, extension d’URL finale, je peux évidement activer envoyer le trafic vers l’URL la plus pertinente de mon site ou je peux faire des exclusions d’URL ou désactiver le trafic vers les URLs indiquées uniquement. Je pourrais très bien en faire un choix, je ne pourrai afficher que certaines URL.

Par défaut, je vais laisser activer, envoyer le trafic vers les URL les plus pertinentes de votre site.

Si par contre je travaille avec une landing page, de toute façon on va avoir tout le groupe d’éléments qui est ici. Je vais indiquer de toutes les façons l’URL finale qui sera cliquée par l’usager et qui va arriver directement sur cette URL-là. Par contre, quand on met les URL les plus ciblées, plus ciblées, lorsqu’elles sont susceptibles d’améliorer les performances, c’est à Google effectivement de pouvoir faire un choix.

Si j’envoie ma campagne sur un site avec plusieurs pages, plusieurs URLs, il pourrait effectivement choisir d’envoyer le trafic plus sur l’une ou l’autre, dans la mesure ou là je vais les envoyer par exemple sur une landing page donc une seule URL avec une seule page et pas moyen d’en sortir. Je peux très bien laisser activer le trafic vers les URL les plus pertinentes ou le trafic vers les URL uniquement.

Toujours plus de paramètres. Donc je reviens toute la journée, date de début, date de fin. Je fais suivant.

On arrive ici dans le groupe d’éléments qui est le groupe d’éléments 1. Alors ici, je vais l’appeler par exemple, l’annonce annonce test 1. mon URL final pourrait être https://monsite.com par exemple je pourrais aussi aller chercher une vraie URL. Celle d’un client qui serait celle-ci, je vais plutôt aller chercher celle-là, ça sera mieux. Ici, je peux ajouter des images ou bien évidemment, que ce soit les images, les logos, les vidéos, les titres, les titres, on a toujours cinq titres à concurrence de 30 caractères, on va pouvoir en ajouter encore deux, on a un titre plus long qui a 90 caractères. On peut encore y ajouter et on a ensuite des descriptions dont une brève qui a 60 caractères et ensuite celles qui vont être à 90 caractères.

La différence avec les annonces que l’on avait pu faire ? Par exemple, si on fait des annonces pour le search en utilisant un format d’annonce qui est responsive pour le réseau de recherche, on n’a pas cette fameuse brève description à 60 caractères qui sont effectivement disponibles dans les campagnes performance max. Dans le cadre de ce test, je vais faire une campagne pour un client que j’aime, pour une marque d’automobiles, donc j’ai ajouté mes images. J’ai déjà récupéré mes images.

Alors là, Google se base bien sûr sur ce qu’il voit par rapport à mon site puisque les tests que je faisais précédemment sont sur un Adsearch média, alors je peux aller en rechercher sur le web, je peux en importer, je clique sur ici importer. Je vais aller prendre mes images que j’ai ouvertes ici et les glisser simplement là.

On est sur un modèle qui est d’ailleurs magnifique, c’est le nouveau modèle 100 % électrique de Mercedes, L’EQS qui est vraiment superbe que je ne peux que recommander si vous avez les moyens, ce n’est quand même pas donné, mais en tout cas, c’est une très belle auto. Par défaut, Google a mis des petits crochets bleus, ici, toutes ces images-là sont bonnes. Celles-ci ? Certaine des images pour le recadrage, celle-ci serait trop longue ou celle-ci le serait aussi. Donc on pourrait faire une sélection si je la veux comme ça, c’est un peu petit en 4/5, aussi bon que celle-là, je ne vais pas la prendre parce que ce ne serait pas intéressant.

Une fois que j’ai sélectionné mes images en prenant garde d’avoir retiré les erreurs, donc la j’étais sur importer, je fais enregistrer mes images, on vient l’enregistrer. Je peux ensuite ajouter jusqu’à cinq logos. Donc là, je n’ai pas été chercher le logo entre guillemets de ce client-là, je vais prendre mon logo à moi pour dire que j’ai mis un logo. Je peux également ajouter des vidéos, alors si je vais bien sûr les chercher sur YouTube, donc je vais faire ici plus de vidéos. Je vais coller l’URL de la vidéo en question.

Je fais un clic sur la vidéo et je fais enregistrer. Je pourrais rajouter encore quatre vidéos. Comme pour toute campagne, le principe dans mon sens à moi est le même, c’est-à-dire que l’on doit systématiquement prévoir à l’avance qu’est-ce que l’on va rédiger au niveau des titres et au niveau des descriptions.

Donc j’ai pris un fichier Excel au préalable et j’ai pris quelques exemples. Type avec ici en titre un EQS de Mercedes je vais pouvoir ensuite aller chercher celui-ci. Là, je vais mettre mon fichier Excel plus près, ça sera plus facile, nouvelle berline, je fais encore une fois un titre.

C’est important de créer une petite matrice que je pourrais vous partager si ça vous intéresse, mais en fait de créer les annonces, surtout maintenant, on n’a plus d’annonce classique étendue sur le réseau de recherche, on a plus que les annonces responsives qui ont quinze titres. Moi j’ai une petite matrice Excel avec des colonnes qui me donnent le nombre de caractères.

Donc si j’ai trop de caractères, mon chiffre passe en dessous de 0 à -2, il change de couleur. On voit tout de suite si ce que j’ai écrit et ce qu’on peut penser quand on est dans son fichier Excel va bien rentrer selon les critères de Google et rentrer dans les annonces. Si ce n’est pas le cas, on peut les modifier sur Excel, ce qui est beaucoup plus pratique de le faire avant que de le faire quand on est devant l’interface de création des annonces.

Ensuite, j’ai un titre long, je vais aller chercher un titre long que je mets ici, je vais rajouter un deuxième titre long, un troisième et enfin un quatrième. Ici je peux ajouter une brève description du nouveau modèle100 % électrique.

Je pourrais rajouter une description ici. Trois ans de service Mercedes et je pourrais donc ajouter autant de descriptions. On a ensuite l’incitation à l’action, donc on a le choix de la laisser en mode automatique ou on va dire je vais en savoir plus, obtenir un devis, s’inscrire, nous contacter, s’abonner, télécharger et réserver. Si j’étais par exemple dans le cadre d’un essai routier pour cette voiture, je pourrais mettre réservez, si par contre c’est quelque chose de relativement large.

Je vous conseille de le laisser en automatique, c’est Google qui va en fonction de l’intention de recherche de l’usager proposer finalement, quel est le meilleur bouton. Nom de l’entreprise, je vais mettre mon entreprise ici, comme ça.

On a ensuite d’autres options qui sont toujours les mêmes, dont le chemin affiché, j’ai promo.mercedezblainville, je pourrai mettre effectivement, réserver-votre-eqs-2022.

On va ensuite aller chercher les signaux d’audience, on peut effectivement soit créer un signal d’audience, c’est-à-dire attribuer un nom à son audience, et puis aller chercher par exemple des segments personnalisés, des personnes qui ont interagi avec mon site, des personnes qui ont visité le site, on pourra aller chercher nos propres données si, par exemple, on avait une liste de clients ou des gens encore une fois, qui ont interagi avec le site, avec le site web. Et puis on pourrait ajouter des centres d’intérêt, des données démographiques pour par exemple, pour aller chercher ici.

Qu’est-ce que j’ai, vous voyez là encore, Google me donne des centres d’intérêt qui correspondent aux sites de Adsearch Média et non pas à celui de l’exemple en tant que tel.

Mais j’aurais probablement, si j’étais le cas dans le cas ou je me ferais vraiment une campagne pour ce modèle de voiture, pour un concessionnaire ou pour une marque automobile.

J’aurais passionné d’automobile, amateur de voitures de telle marque et ainsi de suite, je peux effectivement aller ajouter autant de segments de données ou de centres d’intérêt et je peux également choisir de prendre une tranche d’âge.

Tous les hommes, toutes les femmes, tous les inconnus bien évidemment, ou de dire moi par contre, au niveau de l’âge, je vais simplement cibler pour un modèle qui vaut un peu plus de 100 000 $ de 30 ans à 65 et plus.

Ce n’est pas une obligation de créer des signaux d’audience, mais c’est quand même plus que conseillé parce que ça va permettre à Google, une fois de plus d’êtres en capacité de mieux comprendre le fonctionnement de votre campagne. Et quel est votre but final ? Je vais ensuite sur suivant.

J’ai les extensions de liens qui effectivement vont s’ajouter ici, donc je pourrais mettre une extension de formulaire pour prospect. Extension de formulaire pour prospect, très honnêtement je l’ai déjà testé plusieurs fois, ça ne fonctionne pas. Donc moi perso je ne l’utilise pas, personne ne vous empêche de le faire. C’est un formulaire qui s’affiche quand on clique sur l’annonce ou les gens peuvent directement compléter nom, prénom, téléphone, courriel et le cas échéant de mémoire laisser un commentaire.

On pourrait avoir bien sûr toutes les extensions de liens habituels, c’est-à-dire liens annexes, extensions d’appel et extensions de prix. Il suffit d’aller chercher les extensions d’extraits de sites des échantillons de promotion si j’avais effectivement une promotion, des extensions d’accroche autant d’extensions que l’on peut créer, on pourrait les ajouter, comme toute campagne normale.

Au moins une image carrée, il doit me manquer une image au carré, j’imagine que c’est un logo. Au moins une image au carré requise. Bibliothèque d’images, pourtant des images carrées j’en ai quand même pas mal, celle-ci sont enregistrés, hop, récapitulatif. Alors détection des erreurs, on ne peut les passer, ajouter un signal d’audience, bien évidemment, ça serait intéressant de le faire, et en cliquant simplement sur publier la campagne, elle va se retrouver donc effectivement en ligne.

Il y a un petit temps toujours d’analyse au niveau de Google pour que la campagne puisse être activée, si le compte est actif depuis longtemps, si Google a des signaux qui lui rentre depuis très longtemps, la campagne devrait être en ligne en quelques heures maximums, du moins prendre son envol. Si par contre, on est sur un compte qui a un petit budget, qui fonctionne moyennement bien, dès que l’on va créer certaines de ces campagnes-là, comme d’autres d’ailleurs, il va y avoir un délai qui peut être de 4 à 5 jours avant que soit un humain soit un humain et l’algorithme de Google ADS puissent être passés au travers des paramètres de la campagne. Ils sont capables d’en capacité de la libérer ou de mettre en avant notre campagne au niveau du moteur de recherche lorsque les gens feront une requête.

Voilà pour cette vidéo, comment créer une campagne performance max.

J’espère que ça vous aidera à créer votre propre campagne performance max sur Google Ads.

Et on se reparle bientôt pour une prochaine vidéo.