Indexation des contenus dans Google qui est mieux indexé dans les SERP vieux contenus ou contenus récents?

Les anciens contenus peuvent-ils être mieux indexés que les nouveaux?

Lors d’un Hangout, John Mueller de Google a apporté des précisions sur l’indexation des contenus dans Google et plus particulièrement sur les vieux contenus vs des contenus plus récents. À la question d’un webmaster, « pourquoi un site assez ancien avec du contenu de longue date surpasse t-il un site plus récent« . La réponse commune apportée par des spécialistes SEO serait que l’ancienne page a accumulé de la pertinence et que l’ancienneté joue son rôle.

L’explication de John Mueller de Google tempère cette théorie commune. La raison pour laquelle certains anciens sites ou pages continuent de se classer s’avère être plus nuancée que la simple question de l’âge et de la confiance.

La théorie de la persistance du classement d’un vieux site:

Le webmaster en question a fait part de ses idées selon lesquelles, le site offre souvent du contenu obsolète, contenu qui, à son avis, est peut pertinent, le tout sur HTTP et non HTTPS.

HTTPS est un facteur de classement limité:

John Mueller, de Google, a répondu que HTTPS n’était pas un facteur de classement important:

«HTTPS est un facteur de classement pour nous. Mais c’est vraiment une sorte de facteur de classement limité. Un très petit facteur de classement. « 

John Mueller a ensuite répondu à l’affirmation des développeurs Web selon laquelle son contenu devrait être mieux positionné que celui de l’ancien site puisque son contenu est plus récent.

Pour John Mueller la fraîcheur d’un contenu est toujours intéressante mais ces un critère que nous n’utilisons pas toujours pour l’Indexation des contenus dans Google il est parfois logique de montrer aux usagers un contenu établi.

John Mueller déclare que certains contenus sur des sujets qui ne changent pas beaucoup sont des sujets persistants, il est difficile de créer un contenu frais sur certains thèmes rédactionnels.

Par exemple, le processus d’ébullition d’un œuf est très probablement resté le même pendant des milliers d’années. De nouvelles techniques ou de nouveaux outils peuvent évoluer, mais le contenu de base reste pertinent même s’il est ancien.

John Mueller a également précisé:

«Il se peut que nous ayons parfois du contenu pertinent qui est là depuis longtemps. Si ces pages ont construit tant de confiance et de liens ou tout autre signaux de pertinence au cours des années cela semble être une bonne page de référence.

Nous ne réalisons pas que… d’autres pages ont évolué et sont devenues plus pertinentes. Je pense que sur le long terme, nous le ferons probablement. 

Mais cela pourrait prendre un moment.

Cette réponse est conforme à ce que tous les ingénieurs de Google ont dit au sujet de la confiance d’une page. Il n’existe aucune mesure appelée confiance qui confère à un site une puissance de classement solide. Ça n’existe pas.

John Mueller a ajouté:

«Nous avons plutôt l’impression que de nombreux signaux sont associés à ces pages. Et ce n’est pas que la confiance. C’est bien plus que ça, le webmaster ou le rédacteur de ces pages ont faits un bon travaille, il est fort probable que les usagers font références à ces pages et que de nombreux liens pointent vers ces mêmes pages sans réaliser que le web ou le sujet ont évolué. « 

En résumé:

  • HTTP est un facteur de classement faible, ce que John Mueller a appelé un signal doux.
  • La fraicheur d’un contenu n’est pas toujours utilisée pour le classement dans l’ Indexation des contenus dans Google.
  • Les liens vers une page peuvent indiquer que la page reste populaire et, par extension, pertinente.
  • Certains contenus sont considérés comme des références de qualité et persistants et méritent donc d’être bien classés.
  • Si les internautes signalent que le contenu plus récent est plus pertinent, Google répondra par un contenu actualisé.